À l'aube de l’humanité, Lorsque barbarie et brutalité régné sur la diplomatie et la négociation, tous étaient répartis en tribus où la loi du plus fort était la seule règles appliquées.

Le temps s'écoula et vint la première vague de mutation, la première manifestation de leurs pouvoirs étaient due à des ressentis tels que la peur, colère et amours. Les débu ts étaient faibles et ils n’arrivaient pas à contrôler leurs pouvoirs qu'avec une grande difficulté.

Dans la finalité, les plus aptes à manipuler ce don apparu chez quelques individus à travers le monde, devinrent des idoles, des protecteurs pour les autres. Les cœurs de certains, finis-sa par se noircir d'ambition et de narcissisme et devinrent naturellement des dirigeants avides de contrôle, tandis que d’autres préféraient rester plus humbles et continuer de vivre leur petite routine.

Cependant, les nouveaux chefs qui à mesure que le temps passait, s'engouffraient dans la noirceur et l'avidité. ils toléraient pas que d’autres qu’eux puissent c ontester leurs autorités, alors se débuta une chasse à l’homme sanglante pour éliminer chaque personne possédant ce talent, afin d’être seul détenteur de cet avant age. Ce fût une vraie bou cherie, pendant plusieurs décennies, ces renégats étaient traqués et brutalement éliminés devant tout le monde, pour que tous comprennent.

Quelques parias réussirent tout de même à se cacher pour vivre, et ils formèrent une société parallèle, où tous été égaux et en sécurité: les Survivants.

Pendant ce temps l'humanité évolua, le troc était remplacée par la notion d’argent et l'homme à présent sédentaire apprit à fonder des maisons et des grandes bâtisse, faisant sortir de terre d’immense muraille pour se protéger à l’intérieur de villes plus ou moins impressionnantes. Les mœurs au sein de ses villes changées aussi, ce qui permit aux gens fortunés de devenir puissant et de gouverner. Certaines familles devinrent rapidement très influentes. Dans les villages, la place de dirigeant resté quand à elle aux mains des gens les plus forts ou les plus ingénieux.

Pour asseoir leur pouvoir, les nouveaux aristocrates inventèrent une fausse religion qui légitimerait leur place au pouvoir, une religion don t le dieu se nommé: “Le Guide”, un être possédant un contrôle totale sur tous les aspects de l’environnement. Les nobles étant quasiment les se uls à posséder ces dons pour maîtriser une ou plusieurs parties des éléments du monde, ils étaient donc les élus choisit par cette entité supérie ur, des individus aptes à montrer le chemin à suivre au peuple. Une hiérarchie bien organisée fût mise en place avec à sa tête l e Dieu Roi, un être étant considéré comme les mains de Dieu sur Terre, une personne intouchable et presque invincible.

Tout été maintenant en place pour s'assurer un avenir radieux et sans embûches pour la haute société, du moins le pensaient-ils...