Le Royaume de Dracula ou le royaume vampirique pour les plus modestes, était autrefois un royaume appartenant aux humains. La pauvreté y régnait, les inégalités sociales de la ville étaient extrêmement présentées. Un jour, Dracula prit de l'idée de créé quelque chose à son effigie décida d'attaquer la ville. Tant d’hommes avaient péri sous ses coups déchirant les torses et démembrant les corps projetés contre les murs ravagés des ruines de ce qui avait été leur foyer. Il n'a pas eu réellement de réaction durant ce spectacle macabre autour de lui, seul l’idée de créer une société à sa manière emplissait son esprit.

Puis vint la première lueur, la première manifestation de leur pouvoir à contrôler leur environnement. Les débuts étaient chaotiques et il arrivait parfois que l’auteur d’une gerbe de feu meurt brûlé vif par cette dernière.

Il commença donc à rassembler les humains des villes alentour pour lui faire construire une nouvelle cité par-dessus les décombres de l’autre, une cité gigantesque et imprenable. Grâce à ses pouvoirs et ses menaces, il rassembla beaucoup de gens et la ville ne mit pas longtemps à voir le jour. Des bâtiments spéciaux qui servirez à la future propagande ainsi qu’une religion furent créées, afin d’apposer une pression mentale sur sa population.

Puis, il commença à sélectionner les êtres les plus vigoureux, intelligent et débrouillard pour les transformer en entités semblables à lui, tout en lui restant inférieur. Les premiers géniteurs étaient nés. Ces derniers transformèrent à leur tour d’autres humains ce qui créa naturellement une hiérarchie basée sur les générations de mutations.

Les humains et les vampires étaient bien sûr séparés pour bien montrer qu’il y avait une différence non seulement physique mais surtout sociale. Ceci permit aux vampires de devenir aux yeux des habitants humains des êtres supérieurs, des “élus” comme ils les appelle. Le peuple inférieur sert surtout de ressource pour les vampires qui peuvent se servir d’eux comme de simple fontaine de sang où s'abreuver goulûment.

Un jour, les humains de la société extérieure envoyèrent une Grande armée face à cette menace, ne croyant pas un seul instant à ces soi-disant être surpuissant. Il ne fallut pourtant qu’une seule nuit aux vampires pour terrasser leurs ennemis pourtant en surnombre.Cette histoire renforça non seulement le statut supérieur des vampires aux yeux de leur peuple mais permis aussi d’installer la terreur parmi les autres cités humaines, une crainte bien ancrée.Rien ne semble pouvoir les vaincre, leur force semble inégalable, mais qui sait, le vent pourrait bien tourner...